ARTISTE – PEINTRESayasack PHOUNPADITH alias Bo-Pen-Yang

Sayasack PHOUNPADITH

« Bo-Pen-Yang » en laotien ບໍ່ເປັນຫຍັງ veut dire « ce n’est rien, pas bien grave »

Né au Laos lorsque le pays était encore un royaume, avec une bourse du gouvernement laotien, il était venu faire ses études en France. Arrivé à Paris au début des années 70, il devait y passer quelques années puis rentrer au pays. Mais le bouleversement politique, les aléas de la vie et le destin en ont décidé autrement.

A la recherche de ses racines, il revit à travers l’expression artistique la douceur de vivre du pays de son enfance.

Le novice et le chiot - Sayasack PHOUNPADITH

Le novice et son chiot.

Au cours de sa vie, un Lao peut se faire bonze à plusieurs reprises. La retraite de quelques jours à la pagode lui permet entre autres de réfléchir pour prendre une décision importante. On se fait bonze lors des événements marquants comme avant son mariage ou durant les funérailles de ses parents pour recevoir des Boun – ບຸນ (mérites) pour soi-même et surtout pour les défunts.

error: Contenu protégé