À Propos

ເຊີນ ໆ…ເຊີນເດີ…ມາເດີ…ມາເດີ….ມາເຢີ..ພໍ່ແມ່ ພີ່ນ້ອງ ລຸງປ້າ ອາວອາ..ນ້ອຍໃຫຍ່ ນັກສິນລະປິນລາວ ທັງຫຼາຍ :

_ ນັກສິນລະປິນອາຊີບ ຫຼື ສະໝັກຫລີ້ນ, ດ້ານການແຕ້ມຮູບ, ແກະສະຫລັກ ກະວີ ຂີດຂຽນ. ເປັນໂອກາດອັນດີງາມ ທີ່ທຸກຄົນ ສາມາດສະແດງອອກ ເຖິງຄວາມຮູ້ສຶກທີ່ຝັງຢູ່ ໃນສ່ວນເລີກ ຂອງຈິດໃຈຕົນ.

ຂ້ອຍສັງເກັດເຫັນວ່າ ຄົນລາວເຮົາສ່ວນຫລາຍມັກ ມີພອນສະຫວັນໃນດ້ານສິນລະປະ, ສະນັ້ນ ທີ່ນີ້ ເປັນເວທີໃຫ້ທຸກຄົນມີຄວາມສາມາດ ສະແດງໃຫ້ໂລກອັນກວ້າງໃຫຍ່ ຮູ້ເຫັນນຳກັນ, ເອົາຜົນງານນັ້ນມາສະແດງໃຫ້ໂລກຮູ້ວ່າ “ລາວນ້ອຍ ໝາກເຜັດຂື້ໜູ ກໍສາມາດເປັນ ຕົວເດັ່ນໄດ້”.

_ ລາວໃຫຍ່ ລາວນ້ອຍ, ລາວໃກ້ ລາວໄກ, ລາວລຸ່ມລາວເທິງລາວສູງ, ລາວໃນລາວນອກ, ລາວ 1% ລາວ 100%,   ລາວຊື່ໆ ລາວລ້າໆ…ຂໍແຕ່ມີສີມື ແມ່ນເປັນພໍ ມາຮ່ວມກັນແບບກັນເອັງ ສ້າງຄວາມສວຍງາມ ດ້ານສິນລະປະ ເພຶ່ອຕົນເອັງ ເພື່ອໃຫ້ໝູ່ເພື່ອນ ແລະໃຫ້ຊາວຕ່າງດ້າວທ້າວຕ່າງແດນ ໄດ້ຮູ້ເຫັນ ສິນລະປະ ອັນງົດງາມແລະແປກປະຫລາດ ຂອງນ້ຳໃຈລາວເຮົາ.

 

ຂໍເຊີນຊວນ ຊາວຕ່າງດ້າວຜູ້ທີ່ຮັກຫອມ “ນ້ຳໃຈລາວ” ແມ່ນຍິນດີຕ້ອນຮັບ.

“ມາຊື່ໆ ມາທ່ຽວຫຼີ້ນຊື່ໆ ມາຕາມໃຈຂອງຕົນເອັງ ຂາດຈາກ ຄວາມຫວັງຮ້າຍ ແລະຫວັງດີ” ດັ່ງຄຳເວົ້ານີ້ ທີ່ເປັນຫລັກຖານ ຄວາມນຶກຄຶດ ຂອງຄົນລາວເຮົາ ຊຶ່ງ ນາງອິສາແບນ ມັດຊີເອີ (Isabelle Massieu 1844-1932) ແມ່ຍິງຊາວຕາເວັນຕົກ ຜູ້ທຳອິດທີ່ມາຮອດເມືອງລາວ ໃນຕົ້ນປີ 1897.

ໄພບູນ ພິດທະຍາພອນ “ລາວຊື່ໆ“

Image a propos

Bienvenue à tous les artistes !

 

« LaoArtists » est composé d’artistes autodidactes qui a pour vocation de soutenir et promouvoir toutes les créations artistiques. Notre ambition est de rassembler des artistes du monde entier. Que vous soyez un artiste amateur, confirmé ou émergent ; Libérez votre créativité, partez à la conquête de votre puissance, et transmettez votre art au monde. Rayonnez, révéler votre talent et laisser votre empreinte en rejoignant LaoArtists !

 

« Tout artiste agissant, a dans sa mine de plomb, son pinceau, son burin, non seulement ce qui rattache son geste à son esprit, mais à sa mémoire.

Le mouvement qui paraît spontané est vieux de dix ans ! Trente ans !

Dans l’art, tout est connaissance, labeur, patience et ce qui peut surgir en un instant a mis des années à cheminer.» Fernand POUILLON     

Ils Nous Soutiennent

Brigitte PHITTHAYAPHONE

C’est à Quimper, dans le sud du département du Finistère que naît et grandit Brigitte. Durant ces années, par amour pour le dessin et la peinture, elle rêve de cours aux Beaux-Arts. Hélas, la réalité financière de ses parents l’éloigne de ce qui ne restera qu’un rêve. Alors, elle vit sa passion à travers les dessins et les peintures de son oncle. Ses 18 ans atteints, elle quitte ce joli coin de Bretagne pour aller étudier la biologie et la chimie. Nous sommes en 1974, Brest et sa faculté des sciences seront son nouveau décor. Un an plus tard, en septembre de l’année 1975, Brigitte poursuit des études parisiennes en BTS diététique. « Le même été » (1975), à Saint-Hilaire-du-Touvet, en Isère, elle fait la connaissance de Phayboun Phitthayaphone.

Il est laotien, il vient de Luang Prabang et il étudie à Toulouse. Au cours du mois de mars de l’année 1977, le Laos, qui change de régime politique, met fin à ses relations diplomatiques avec la France, séparant, pour vingt-huit interminables mois, Brigitte de son ami. C’est en juillet 1979 qu’enfin Phayboun peut revenir en France et le couple se marie en mai 1980.

Phayboun et Brigitte

C’est en juillet 1979 qu’enfin Phayboun peut revenir en France et le couple se marie en mai 1980. Ce métissage réussi mêlant Orient et Occident donnera naissance à trois merveilleux enfants, et sur le plan professionnel, Brigitte œuvrera pendant 37 années au Centre de Lutte Contre le Cancer de l’institut Gustave-Roussy (CLCC).

Aujourd’hui, la pratique du dessin et celle de la peinture font partie du passé, mais l’émerveillement et l’attirance demeurent face à la beauté du langage artistique dans lequel Brigitte voit l’expression du Divin. Plus largement, elle défend la pluralité des traditions et des cultures, tout autant que le patrimoine matériel et immatériel de l’Humanité. Tant de beauté et de richesse qu’elle retrouve également dans la culture laotienne à travers l’association « LaoArtists » avec les membres de laquelle faire un bout de chemin s’est imposé comme une évidence.

PhonesavanhChanteuse

Phonesavanh est née au Laos. Elle est encore une adolescente lorsqu’elle quitte son pays. Sa passion de toujours pour le chant est un remède à tout pour Phonesavanh. La sensation d’être emportée loin, dans un élan de liberté, par le simple fait d’utiliser sa voix chantée est un émerveillement dont elle goûte les bienfaits chaque jour.

Afin de parfaire sa technique, elle entreprend un apprentissage de sa discipline par le chant choral. Une dizaine d’années de cette approche seront suivies de 3 ans de cours avec un professeur. Dès lors, elle interprète des chansons dans le répertoire laotien populaire. Un groupe d’amis musiciens écrit, compose et arrange pour Phonesavanh.

Voici quelques titres pour le plaisir de l’écoute et du partage :

http://sayasackp.free.fr/music/moradockloork.mp3

http://sayasackp.free.fr/musiquemoradok.htm

PHONESAVANH
error: Contenu protégé